Le kickboxeur Mohammed Jaraya condamné

2018-07-16


Le kickboxeur Mohammed Jaraya condamné

Le kickboxeur maroco-néerlandais Mohammed Jaraya a été condamné cet après-midi par le tribunal de Breda dans deux affaires de violence.

Pour sa participation à une bagarre dans ce même tribunal en février dernier, lors du procès sur le meurtre de Yassine Majiti, un Néerlandais d’origine marocaine tué alors qu’il tentait de calmer une bagarre, Mohammed Jaraya a été condamné à 140 heures de travaux d’intérêt général et à 2 mois de prison avec sursis.

Deux heures plus tard, le même tribunal l’a condamné pour avoir frappé violemment trois personnes lors d’une fête de fin d’année dans la ville. Pour ces faits, il a écopé de 60 heures de travaux d’intérêt général et d’un mois de prison avec sursis.

"Vos talents dans le ring sont louables, mais à l’extérieur du ring, vous devez réaliser que vos mains sont des armes", a déclaré le procureur à Jaraya. Le ministère public avait réclamé six mois de prison dont trois mois avec sursis pour les coups portés lors des fêtes de fin d’année.

Jaraya a expliqué devant le juge avoir bu ce jour là, chose qu’il ne fait jamais. "Je suis un sportif, je ne bois jamais. C’était la première et la dernière fois. J’avais bu quelques verres, mais je ne me souviens pas avoir frappé autant de personnes. Je sais ce que je risque, ma carrière est en jeu. J’ai bien compris la leçon. Ma carrière c’est ma vie, c’est tout ce que j’ai."



Partager via Whatsapp