Maroc : les plages où il ne faut pas se baigner cette année

2018-06-24


Maroc : les plages où il ne faut pas se baigner cette année

Comme chaque année, le Secrétariat d’Etat chargé du développement durable publie son rapport relatif à la « qualité hygiénique des plages marocaines ». Si la très majorité des plages marocaines sont propres, d’autres au contraire sont à éviter.

Selon ce rapport, 97,92% des 165 plages analysées ont été déclarées conformes aux normes et donc 2,08 % sont donc à éviter cette année :

 Ksar Sghir,  Jbilia à Tanger,  Asilah port  Sâada à Casablanca  Chahdia à Casablanca  Ouled Merzeg (Nouaceur)

Ces plages « subissent l’influence des rejets d’eaux usées et une forte concentration de baigneurs, conjuguées à l’insuffisance des infrastructures d’hygiène », lit-on sur ce rapport.

Par ailleurs 21 plages parmi les 102 les plus fréquentées du Maroc ont reçu le Pavillon bleu, ce qui constitue une reconnaissance des grands efforts déployés dans le domaine de la gestion environnementale des plages, se félicite-t-on.



Partager via Whatsapp