N’arrachez surtout pas cette mauvaise herbe si elle pousse dans votre jardin. Voici pourquoi

2018-04-20


N’arrachez surtout pas cette mauvaise herbe si elle pousse dans votre jardin. Voici pourquoi

Si vous êtes un passionné de jardinage et que vous possédez vous-même un jardin chez vous, vous savez à quel point les mauvaises herbes peuvent être gênantes et constituer un véritable enfer parfois. En revanche, s’il y a bien une « mauvaise herbe » à ne surtout pas enlever ou arracher de votre jardin, c’est bien le pourpier ! Découvrez pourquoi.

Souvent considéré comme une mauvaise herbe, le pourpier est en réalité une plante potagère bénéfique pour la santé. Bourrée d’antioxydants, celle-ci détoxifierait l’organisme de manière spectaculaire…

Quels sont donc les bienfaits de cette plante si peu appréciée et du moins, si peu reconnue à sa juste valeur ?  

Une plante aux vertus insoupçonnées 

S’apparentant à une mauvaise herbe, le pourpier possède des vertus insoupçonnées. En effet, celui-ci regorge de minéraux et de vitamines A, C et E, faisant de lui un allié santé par excellence ! Riche également en potassium, magnésium et en fer, celui-ci est très bon pour les os et des dents, le système nerveux, la fonction musculaire et est également connu pour renforcer le système immunitaire. 

En raison de sa teneur en acides oméga 3, il préviendrait les maladies cardiovasculaires et favoriserait la circulation sanguine. Il est également utilisé contre les contractures musculaires et lutte contre les irritations cutanées. Pour cela, il suffit simplement de le frotter sur la peau. 

Par ailleurs, mâcher quelques feuilles de pourpier calmerait les inflammations cutanées et favoriserait la cicatrisation des petites blessures gingivales. Le pourpier calmerait également les maux de gorge et les irritations digestives…

Si vous aviez pour coutume de l’enlever de votre jardin, ne le faites donc plus et profitez dès maintenant de tous ces bienfaits. 

Comment cuisiner le pourpier ?

On peut manger le pourpier tout simplement en salade, le cuire en gratin ou même en ragoût. Il peut également être préparé comme des épinards frais,  cuisiné à la poêle !

Les tiges et les feuilles du pourpier peuvent également être conservées dans du vinaigre, comme la préparation des cornichons. Vous pouvez très bien l’incorporer dans pratiquement toutes vos salades ! Gorgé en eau, c’est une plante qui se mélange parfaitement à de la roquette ou de jeunes feuilles de betteraves.

Le pourpier se prépare très facilement ! Il suffit de couper la base de ses tiges, de laver les feuilles sous le robinet et les passer dans l’essoreuse à salade.

Surtout, ne laissez pas tremper les feuilles dans l’eau : elles perdront leurs vitamines. De plus, le pourpier est naturellement gorgé d’eau ! 

Précautions d’emploi 

Consommée cuit et cru le pourpier ne présente à priori aucune contre-indication ni risque de toxicité. Pourtant, si vous souffrez d’allergies à certains aliments, évitez d’en consommer en grande quantité, surtout s’il est cru, car celui-ci pourrait entraîner des effets digestifs indésirables. Il est donc conseillé de consulter votre médecin ou un allergologue…



Partager via Whatsapp