Maroc : moins de morts sur les routes en 2017

Par SofaPress, 2018-02-13


Maroc : moins de morts sur les routes en 2017

3.499 personnes sont mortes sur les routes marocaines en 2017, vient d’indiquer le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, lors d’une réunion du Comité permanent de la sécurité routière.

Ce chiffre est en baisse par rapport à 2016 où les routes marocaines avaient tué 3.593 personnes, a précisé le ministre. Le nombre de décès à l’intérieur du périmètre urbain a atteint 943 en 2017, enregistrant une baisse de 4,17% par rapport à 2016, contre 2.556 décès à l’extérieur du périmètre urbain (-2,03%), a souligné Boulif.

Quant au nombre d’accidents, il s’est élevé à 89.998, soit 9.99% de plus par rapport à 2016, dont 25.573 accidents à l’extérieur du périmètre urbain (+9.84%), contre 64.425 (+10,04%) à l’intérieur du périmètre urbain, a fait savoir le ministre.

S’agissant des blessures graves, Najib Boulif a noté qu’elles s’établissent à 9.175, soit une hausse de 2,51%, expliquant que cette augmentation est due au résultat à l’intérieur du périmètre urbain, qui fait état de 3.794 cas, soit 6,33% de plus par rapport à 2016.

L’objectif pour le ministre est de faire baisser le nombre de décès sur les routes de 25% d’ici 5 ans et de 50% d’ici 2025 grâce, dit-il, à la multiplication des campagnes de sensibilisation et la modernisation des radars routiers.