Mort d’un mineur clandestin marocain à Melilla après un accident

Par SofaPress, 2018-01-07


Mort d’un mineur clandestin marocain à Melilla après un accident

Un mineur clandestin marocain sous la tutelle de la ville de Melilla est mort au centre d’assistance dans lequel il se trouvait depuis le 26 décembre dernier, après un accident de la route qui a entraîné l’amputation de son pied.

Dans un communiqué, la direction du bien-être social de Melilla explique que le jeune mineur marocain, 17 ans, a été retrouvé sans vie dans sa chambre, sans que l’on connaisse les raisons exactes de son décès. Il avait été victime d’un accident de la route près du port de Melilla et les médecins ont été contraints de l’amputer du pied et depuis il se trouvait dans un centre pour sa convalescence, rapporte EFE.

Regrettant profondément ce qui s’est passé, les responsables annoncent dans la foulée l’ouverture d’une enquête pour tenter de déterminer les circonstances exactes de ce drame, est-il précisé, faisant savoir que des informations en leur possession ont été fournies aux autorités judiciaires compétentes.

C’est le deuxième décès en moins de 15 jours à Melilla. Un Subsaharien âgé de 22 ans était resté une vingtaine de jours à l’hôpital de la ville après plusieurs accidents cardiaques dans le centre fermé dans lequel il se trouvait.