Sebta: les entrées de migrants clandestins en baisse en 2017

Par SofaPress, 2018-01-05


Sebta: les entrées de migrants clandestins en baisse en 2017
Une baisse de 13,8% du nombre d’entrées de migrants clandestins à Sebta depuis le Maroc, a été enregistrée en 2017 par rapport à l’année précédente.

2.252. C’est le nombre de migrants clandestins qui ont réussi à entrer à Sebta depuis le Maroc, au cours de l’année 2017. Ce groupe est réparti entre 1.613 subsahariens, 513 Algériens, et 126 migrants d’autres nationalités, principalement asiatiques (Bangladesh), précisent les autorités du préside occupé dans des données relayées par l’agence de presse Efe.

Dans le détail, 1.130 subsahariens sont entrés à Sebta après des assauts massifs contre la barrière frontalière, tandis que les autres ont opté pour les bateaux ou les doubles fonds de véhicules. Le point culminant de ces entrées clandestines a été atteint entre le 17 et le 20 février de l’année dernière, lorsque deux assauts ont été menés respectivement par 750 et 600 migrants, permettant à 845 d’entre eux d’arriver dans la ville.

Les assauts se sont particulièrement multipliés durant la période des fêtes de fin d’année. En effet, les autorités marocaines ont mis en échec, lundi 25 décembre, la tentative d’une centaine de migrants subsahariens qui voulaient entrer à Sebta. Il s’agissait du dernier d’une série d’assauts entamés depuis le vendredi précédent.

L’on note néanmoins une baisse de 13,8% du nombre d’entrées de migrants clandestins à Sebta en 2017, par rapport aux 2.604 enregistrées l’année précédente (1.916 subsahariens, 539 Algériens et 89 individus d’autres nationalités). Le Centre de séjour temporaire des migrants (CETI) de Sebta abrite actuellement quelque 650 migrants.