Sahara: le Polisario menace de redéployer “son armée” à Guerguerat

Par SofaPress, 2018-01-03


Sahara: le Polisario menace de redéployer “son armée” à Guerguerat
Dans une lettre adressée à Colin Stewart, le nouveau chef de la Minurso, le chef du mouvement Polisario, Brahim Ghali, menace de redéployer son armée dans la zone tampon de Guerguerat.

Le Polisario hausse le ton encore une fois face au Maroc. Après avoir adressé une lettre au secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, durant le mois de décembre, affirmant qu'il "ne peut pas accepter et n’acceptera jamais" la présence du Maroc dans la zone tampon de Guerguerat, le chef du Polisario Brahim Ghali récidive. Il a remis une nouvelle lettre au chef de la Minurso, Colin Stewart, dans laquelle il menace de redéployer ses milices dans la zone tampon. Le message a été relayé par futurosahara, média proche du mouvement séparatiste.

Le Polisario exige de l'ONU d’"honorer ses engagements” en faisant pression sur le Maroc" afin qu'il "cesse ses violations". Le mouvement fait savoir également qu’"il ne restera pas les bras croisés devant les violations commises par le Maroc" et "qu'il peut redéployer" ses forces à Guerguerat.

Le 29 avril dernier, le Conseil de sécurité de l'ONU avait adopté à l'unanimité la résolution 2351, qui a prolongé d’un an le mandat de la mission de maintien de la paix de l’ONU au Sahara, et a obligé les combattants du front de se retirer de la zone Guerguerat.

La télévision algérienne avait diffusé le 25 décembre dernier, des images du Front Polisario en pleines manœuvres militaires dans le désert, effectuées sous le slogan "hisser le niveau de préparation au summum", selon l'AFP.