France : un médecin renvoyé à cause de sa barbe trop longue

Par SofaPress, 2018-01-02


France : un médecin renvoyé à cause de sa barbe trop longue

Le renvoi par un hôpital parisien d’un médecin refusant de tailler sa barbe considérée comme trop longue est légal, estime la justice française dans une décision rendue récemment.

La Cour administrative d’appel de Versailles a jugé que si le port d’une barbe même longue ne saurait constituer à lui seul un signe d’appartenance religieuse, les circonstances donnaient raison à l’hôpital, rapporte l’AFP.

Ce médecin âgé de 35 ans effectuait un stage de spécialisation en chirurgie viscérale au centre hospitalier de Saint-Denis, dans le cadre d’une convention avec une université égyptienne. Il s’était présenté avec une barbe « particulièrement imposante », perçue par les membres du personnel comme « un signe d’appartenance religieuse ». Malgré plusieurs convocations par la direction, l’homme avait « invoqué le respect de sa vie privée, sans pour autant nier que son apparence physique était de nature à manifester ostensiblement un engagement religieux ». 

Pour la justice, il y a un manquement à ses obligations de respect de la laïcité et du principe de neutralité du service public, même si le port de la barbe « ne s’est accompagné d’aucun acte de prosélytisme ». Son avocate a décidé de se pourvoir devant le conseil d’Etat.