Chefchaouen: des suicides trop nombreux, le cas examiné au Parlement

Par SofaPress, 2017-12-24


Chefchaouen: des suicides trop nombreux, le cas examiné au Parlement
Le suicide est en passe de devenir un fléau dans la province de Chefchaouen. Le groupe istiqlalien a amorcé le débat sur le sujet au Parlement. Les détails.

La recrudescence anormale des cas de suicide et les inquiétudes qu’elle suscite dans la province de Chefchaouen ont fait l’objet d’une question écrite du groupe istiqlalien pour l’unité et l’égalitarisme. C’est ce que rapporte Al Akhbar dans son édition du week-end des 23 et 24 décembre.

Le groupe istiqlalien explique que la province connaît une multiplication préoccupante des cas de suicide, qui touchent des personnes de tous âges et de toutes catégories sociales. Le quotidien affirme qu’il ne se passe pas un seul mois sans que la province n’enregistre un ou deux cas de suicide pour des raisons économiques, sociales ou psychiques.

En posant sa question, le groupe istiqlalien a appelé les différents intervenants, dont le ministère de la Santé et celui de l’Intérieur, à trouver des solutions à ce fléau qui éprouve nombre de familles, note Al Akhbar.

Le quotidien rappelle que des acteurs associatifs et des militants des droits de l’Homme ont tiré la sonnette d’alarme à la suite de 13 cas de suicide survenus dernièrement et dont les circonstances n’ont toujours pas été élucidées. Signalons enfin que la semaine du 13 au 20 décembre a enregistré à elle seule 5 suicides : une nouvelle mariée de 18 ans, 3 adolescents et un trentenaire se sont donnés la mort à seulement quelques jours d’intervalle.