Des militants du Hirak condamnés à une peine de 20 ans de prison

Par SofaPress, 2017-11-11


Des militants du Hirak condamnés à une peine de 20 ans de prison

Une peine de 20 ans de prison vient d’être prononcée à l’encontre de deux militants du mouvement de contestation dans le nord du Maroc poursuivis pour l’incendie d’un bâtiment de police.

Comparaissant devant le tribunal de première instance d’Al Hoceima, les deux militants du Hirak ont écopé de 20 ans de prison tandis que quatre autres ont été condamnés à des peines allant de un à cinq ans de prison ferme, indique l’un des avocats à l’AFP.

En août dernier, un jeune militant avait lui été condamné à une peine de 20 ans de prison pour l’incendie d’une résidence de police qui s’est produite mars, rappelle la même source.

Né en octobre 2016 après la mort d’un vendeur de poissons, ce mouvement de contestation a agité le nord du Maroc pendant des mois poussant les autorités à renvoyer les renforts de police sur place et arrêter plusieurs centaines de personnes. Le roi Mohammed VI a, après la remise d’un rapport, limogé plusieurs ministres accusés de manquements dans la réalisation de projets à Al Hoceima et sa région.